Voyage

Cathédrale de Riga Dome: heures d'ouverture 2019 et prix des billets, faits intéressants et site web

Pin
Send
Share
Send


Cathédrale du dôme - L'attraction principale de Riga, la capitale de la Lettonie, la cathédrale et le symbole de la ville. En termes de taille, la cathédrale du Dôme occupe la première place parmi les temples médiévaux des États baltes. Le nom de la cathédrale est associé à l'expression latine Domus Dei, qui signifie «maison de Dieu». Cette architecture dominante fait partie des 1000 meilleures attractions du monde selon notre site.

La cathédrale est célèbre pour son orgue incroyable avec une hauteur de 25 mètres et plus de 6000 tuyaux. À une époque, ce corps était le plus grand du monde. Ses pipes étaient faites de plusieurs essences de bois et la musique en l'honneur de la découverte de l'orgue avait été écrite par F. Liszt lui-même.

Ce magnifique outil attire aujourd'hui les visiteurs à Riga. Les touristes et les résidents peuvent écouter de la musique d'orgue dans la salle de concert de la cathédrale et assister aux offices religieux. L'attraction est située en plein centre de la vieille ville de Riga et jouxte la place du Dôme d'où partent les rues étroites.

Le complexe de la cathédrale possède également un monastère, qui abrite aujourd'hui un musée intéressant. L'histoire de la cathédrale remonte au 13ème siècle, mais le bâtiment a pris son aspect actuel à la fin du 19ème siècle. Autrefois, la cathédrale de Riga était le temple principal de Livonia.

La première pierre de la structure a été posée par Mgr Albert le 25 juillet 1211, jour de la Saint-Jacques de la Reine. Des sommes énormes ont été dépensées pour la construction de l'église. Le bâtiment d'origine était un mélange de gothique roman et nordique. Aujourd'hui, dans la cathédrale, on peut également voir des éléments baroques, gothiques et modernes (art nouveau).

Le bâtiment de la cathédrale a été reconstruit plus d'une fois. Ainsi, par exemple, en 1547, les intérieurs et la flèche gothique ont été incendiés lors d'un incendie. Bientôt une nouvelle tour avec une flèche en bois a été construite. Dans la seconde moitié du 18ème siècle, la tour a été reconstruite et un coq a été érigé sur une nouvelle flèche baroque.

Il est tout simplement impossible d'être à Riga et de ne pas visiter la cathédrale du Dôme. Ce magnifique bâtiment du centre-ville est un musée, une salle de concert, un sanctuaire et un chef-d’œuvre architectural. La cathédrale est ouverte au public de 9h à 10h toute l'année.

Photo et description

La cathédrale du Dôme de Riga est un symbole de Riga et l'une des principales attractions de la ville. La date de fondation de la cathédrale est le 25 juillet 1211 - c'est le jour de saint Jacques. Le fondateur de la cathédrale du Dôme était l'évêque de Riga, Albrecht von Buksgevden. Le site choisi par l'évêque pour la construction du temple était bien au-delà de l'enceinte. Albert a décidé de construire une cathédrale sur le site d'un village de pêcheurs incendié un an plus tôt, lors d'un raid mené par des inconnus.

Lors de la cérémonie de consécration du site pour la construction d'un nouveau temple, tout le haut clergé s'est réuni. La cathédrale Sainte-Marie, à savoir en son honneur, l'évêque a décidé de nommer l'église en construction, était censée émerveiller tout le monde par le luxe et la magnificence. C'était à elle que les terres conquises par Albert, y compris Riga, étaient dédiées.

Tous les célèbres constructeurs de Riga ont pris part à la construction du temple. Le temple se distinguait par sa beauté et sa taille. Jusque-là, il n'existait pas de telles structures dans la ville. Les hauts plafonds étaient soutenus par des colonnes massives, des arches et des niches de fenêtres en forme de demi-cercle. Et les murs épais du temple ont pu protéger le bâtiment pendant tout siège.

De célèbres maîtres étrangers invités de Hollande et d'Allemagne ont dirigé la construction de la cathédrale. L'évêque n'a pas épargné pour son idée, mais il n'a pas réussi à être à la hauteur du moment où la construction de la cathédrale a été achevée. Ses cendres ont été déposées dans un temple inachevé et la cathédrale a dû subir de nombreux changements.

À côté de la cathédrale du Dôme, un monastère a rapidement été érigé pour les dignitaires de l'évêque. Tous les bâtiments forment un ensemble unique, encadré par une galerie donnant sur la cour. Initialement, à l’apogée du monastère, la galerie était utilisée pour des événements rituels. Plus tard, le chapitre du dôme a été construit, qui a servi pour les réunions des dignitaires de l'église.

Par la suite, l'église a été reconstruite à plusieurs reprises et a subi des modifications. Peu à peu, le style roman s'est dilué avec d'autres tendances architecturales. Au fil des ans, la cathédrale du Dôme a été détruite et attaquée à plusieurs reprises. Pendant les années de la Réforme (1524), la cathédrale fut défaite, il ne restait presque plus rien de la riche décoration intérieure.

La cathédrale du Dôme a été particulièrement endommagée lors de l'incendie de 1547, qui a presque complètement détruit ce qui avait été sauvé après la Réforme. L'église a non seulement souffert du feu, mais également de l'eau. Ainsi, la cathédrale du Dôme a plus d'une fois souffert des eaux de la source de la Daugava: il y avait des moments où le niveau d'eau qui inondait le temple atteignait la croissance humaine. La flèche de la tour de la cathédrale du Dôme n’a acquis sa forme actuelle qu’en 1776. Elle a été reconstruite à quatre reprises et détruite à quatre reprises par la foudre.

Tout au long des 17 et 18e siècles, la sépulture du défunt située sous le sol du temple était ornée d’épitaphes. Et au 19ème siècle, le temple s’enrichit de vitraux, reflétant des moments significatifs de la vie de la cathédrale. À la fin du XIXe siècle, un nouvel orgue est créé à la place de l'ancien, qui a fonctionné à partir de la fin du XVIe siècle. L'orgue, dont le son est toujours frappant, est une véritable attraction de la cathédrale du Dôme. Sa hauteur est de 25 mètres. Lors de sa construction, ce corps était le plus grand du monde.

Au fil des ans, la couche culturelle autour de la cathédrale a considérablement augmenté, puisque la cathédrale a été indestructible pendant toutes ces années et autour d'elle les colonies ont disparu et de nouvelles colonies ont vu le jour. Maintenant, pour entrer dans l'église, vous devez descendre les escaliers et avant de devoir monter, mais le temps ne s'arrête pas. L'église du Dôme elle-même a été restaurée de 1959 à 1962, l'intérieur y a été recréé exactement comme il y a plus de quatre cent ans, et l'orgue résonne encore sous ses arches. Aujourd'hui dans les bâtiments du monastère se trouvent le musée de l'histoire de Riga et le musée de la navigation.

Heures d'ouverture de la cathédrale du Dôme à Riga en 2019

  • Du 1er mai au 30 septembre
    • Lundi, mardi et samedi - de 9h00 à 18h00
    • Mercredi et vendredi - de 09h00 à 17h00
    • Jeudi de 9h00 à 17h30
    • Dimanche de 14h00 à 17h00
  • Du 1er octobre au 30 avril
    • Tous les jours, sauf le dimanche, de 10h00 à 17h00
    • Dimanche de 14h00 à 17h00
  • Attention! Des concerts d'orgue et de la musique classique ont lieu à 12h00 et 19h00 dans la cathédrale du Dôme. A cette époque, l'entrée de la cathédrale est à partir de 15 euros (le coût des billets pour les concerts). L'horaire se trouve sur le site officiel
  • Les services ont lieu du lundi au samedi à 8h00 et le dimanche à 12h00.

De l'histoire

L'érection du temple a commencé à l'initiative du fondateur de Riga, l'évêque Albert Buxkhvenden. À cette époque, le magnifique bâtiment de l'église Saint-Pierre était déjà construit à Riga, aux dépens de la population, mais le principal prêtre de la ville souhaitait que la nouvelle église soit la plus haute, belle et luxueuse et personnifie la force et le pouvoir de l'église.

La cathédrale en l'honneur de Sainte Marie a été fondée en 1211 sur le site du village de pêcheurs incendié des Livs. La construction de l'église a été érigée par des maçons et des menuisiers dans toute la ville sous la direction d'artisans néerlandais et allemands expérimentés. Le prêtre principal a soigneusement contrôlé l'achèvement de tous les travaux de construction.

En hauteur, la nouvelle église surpassait l'église Saint-Pierre et ses murs atteignaient deux mètres d'épaisseur. Les arcs des ouvertures des fenêtres ont été réalisés sous la forme de demi-cercles, et les arcs se sont appuyés sur de hautes colonnes.

Malgré tous les efforts de Mgr Albert, il n'était pas destiné à voir le temple. En 1229, il mourut et, selon les annales, fut enterré dans l'église inachevée "sous la troisième pierre, sous la lampe". La construction de l'église ne fut achevée qu'un quart de siècle après la mort de l'évêque.

Au cours de son histoire, le temple a été reconstruit à plusieurs reprises et a donc absorbé de nombreux styles architecturaux: roman et gothique, Renaissance et baroque.

Le temple a été sérieusement endommagé pendant les années de la Réforme, quand il a été défait et a perdu la plus grande partie de sa décoration. De plus, la foudre l'a frappé à quatre reprises et a brûlé. L'église a acquis un look moderne en 1776.

Orgue de la cathédrale du dôme

Le premier orgue a été construit par le maître Jacob Raab en 1594-1603. L'orgue que l'on peut entendre maintenant est unique. Il a été installé en 1883-1884 par des artisans allemands de la ville de Ludwigsburg et était le plus grand orgue au monde, dont les sons ont admiré toute l'Europe.

  • Sa hauteur est de 25 mètres, c'est-à-dire égale à la hauteur d'un bâtiment de neuf étages, et sa largeur est de 11 mètres.
  • La conception comprend 6718 tuyaux d’une longueur de 1 centimètre - jusqu’à 10 mètres - qui sont combinés dans un registre de 124 voix. Environ la moitié des tuyaux sont en alliage d'étain et de plomb, la seconde moitié en bois - poires, pommes et érables, chênes et pins
  • L'air est fourni à partir de fourrures, la taille de la plus grande est de 2,5 sur 6 mètres.

Faits et légendes intéressants sur la cathédrale du Dôme à Riga

  • Le bâtiment du temple est le bâtiment le plus établi de Riga. Auparavant, pour entrer dans le temple, il était nécessaire de monter les escaliers, cependant, pendant 800 ans en raison des incendies et de la construction de digues qui renforcent la rive de la Daugava, le niveau du sol autour de l'église s'est élevé. En conséquence, la cathédrale du Dôme elle-même semblait s'enfoncer dans le sol et maintenant, pour entrer dans l'église, il faut descendre 16 marches.
  • Il existe une légende selon laquelle, dans les cachots du temple, il y a des coffres dans lesquels sont conservés des bijoux et des peintures coûteuses, des épées et des mousquets parsemés de diamants, des coffres avec des bijoux, des pièces d'or et d'argent, et les plans pour ces cachots et les clés sont au Vatican. Indirectement, la légende est confirmée par le fait que la tombe du fondateur de Riga, Mgr Albert, enterrée "sous la troisième pierre, sous la lampe" n'a pas encore été retrouvée.
  • La cathédrale du dôme de Riga est dédiée à deux peintures de Nicholas Roerich - «Riga. Intérieur de la cathédrale "et" cathédrale ", écrit en 1903
  • L'orgue peut transmettre non seulement les sons d'œuvres musicales, mais aussi tout instrument de musique, ainsi que le son des vagues, du vent et même d'une voix humaine.

Un monastère a été construit près de l'église avec une cour et une galerie ouverte avec des voûtes croisées - le soi-disant "processus croisé", le long duquel les moines marchaient, rappelant la souffrance et la mort du Christ. Une galerie de 118 mètres de long reliait le temple aux locaux du monastère à proximité - la résidence de la chapelle du Dôme. Dans la galerie des croix, vous pouvez voir une copie en plâtre du monument à Pierre le Grand, ainsi que plusieurs objets exposés du musée de l'histoire de Riga et de navigation - des fusils et des pierres tombales, des fragments de décor de pierre et de forgeage de divers bâtiments de Riga perdus. Il abrite également un coq qui était sur la flèche de l'église jusqu'en 1980, date à laquelle il a été remplacé par un nouveau pendant les travaux de restauration.

Dans la sombre salle de réunion du chapitre du dôme, les affaires les plus importantes de l'église ont été discutées.

Actuellement, la cathédrale du Dôme abrite une paroisse, le musée de l'histoire de Riga et de la navigation, ainsi qu'une branche de la Société philharmonique - une salle de concert.

Riga: informations utiles

  • Informations sur la ville
  • Carte de Riga
  • Où aller
    • Attractions (38)
    • Magasins et centres commerciaux (8)
    • Gares routières (1)
    • Musées (20)
    • Parcs d'attractions (2)
    • Temples, églises et mosquées (2)
    • Gares (1)
    • Marchés (3)
    • Parcs (4)
    • Aéroports (1)
    • Châteaux, palais (2)
    • Zoos (1)
    • Carrés (1)
    • Ports (1)
    • Restaurants et Cafés (5)
    • Galeries (1)
  • Réserver un hôtel à Riga
  • Rechercher et réserver des vols pas chers
  • Avis de touristes
  • Photos de Riga
  • Les astuces sur Riga
  • Q & A

Le bus9, 22, 27, 322 (arrêt Grēcinieku iela)
Tram1, 2, 5, 10 (arrêt Grēcinieku iela)

La cathédrale du Dôme est l'une des principales attractions de la ville. C'est la cathédrale centrale de Riga et son symbole. Ce bâtiment occupe la première place parmi toutes les cathédrales de la Baltique, construites au Moyen Âge. Le nom de la cathédrale du Dôme vient de l'expression latine "Domus Dei", qui se traduit par "Maison de Dieu". Et l’attraction principale de la cathédrale elle-même est un grand orgue ancien, d’une hauteur de 25 mètres et d’un nombre de tuyaux de plus de 6 000.

La construction de la cathédrale a commencé en 1211, sous la direction de Mgr Albert. En 1215, l’ancienne cathédrale du Dôme, qui se trouvait à l’époque dans le centre de Riga, a brûlé et, à partir de ce moment, le rythme de la construction de la nouvelle cathédrale s’est considérablement accéléré. Dans le même temps, de nouvelles technologies de construction sont apparues - des briques et non de la pierre naturelle, qui ne découpent plus que les angles des bâtiments. Les tuyaux d'orgue ont été construits à partir de bois de différentes essences. Et lors de la grande ouverture, il a joué de la musique écrite par le grand compositeur Liszt.

Quels événements ne sont pas arrivés à la cathédrale au cours de son existence - guerres, incendies, puis restaurations nouvelles et nouvelles. L'une des dernières reconstructions à grande échelle a été réalisée dans les années 1980, au cours desquelles de nombreux services publics ont été remplacés, que l'intérieur a été modernisé à l'intérieur et que la doublure de la flèche en cuivre a été rénovée à l'extérieur. Les balustrades des galeries ont également été restaurées. Et pour la commodité et la sécurité des visiteurs, la cathédrale dispose d'un système de ventilation moderne et d'une alarme incendie.

Actuellement, la cathédrale est la résidence de l'archevêque de l'Église évangélique luthérienne de Lettonie et constitue essentiellement le symbole de la vie spirituelle du pays. À cet endroit, les paroissiens tiennent des services œcuméniques lettons. Et pour les touristes, il y a des concerts de musique et des excursions. Les vrais amoureux des valeurs historiques et de la culture de différents siècles peuvent commander les services d'un guide dans la cathédrale par arrangement préalable. La cathédrale est ouverte aux visiteurs de mai à septembre les lundis, mardis et samedis de 9h00 à 18h00, les mercredis et vendredis de 9h00 à 17h00 et les jeudis de 9h00 à 17h30. Dimanches de 14h à 17h Horaires d’hiver d’octobre à avril: tous les jours de 10h00 à 17h00, le dimanche de 14h00 à 17h00.

Concerts dans la cathédrale de Riga Dome

Cette attraction a longtemps été utilisée comme lieu principal pour divers événements culturels et musicaux, y compris des événements de classe mondiale. Que ce soit lors de concerts réguliers ou lors de concerts réguliers, les habitants et les invités de Riga peuvent écouter de la musique de siècles différents.

Si vous décidez d'assister à un concert de musique dans la cathédrale du Dôme, il restera longtemps dans votre mémoire, car chacun pourra choisir un programme à son goût, interprété par les plus grands maîtres de son œuvre: chorales et solistes, organistes locaux et invités d'autres pays. C'est un grand honneur pour tout musicien de jouer de l'orgue à Riga, car il est l'un des instruments de musique les plus anciens, non seulement en Lettonie, mais dans toute l'Europe, et les sons que les maîtres en extraient sont uniques et inoubliables.

Calendrier des concerts dans la cathédrale de Riga Dome en 2019

Des concerts de musique ont lieu dans la cathédrale toute l'année, de mai à septembre les vendredis et mercredis à 19h00 et d'octobre à avril les vendredis à 19h00. De plus, des concerts supplémentaires sont constamment organisés. L'horaire actuel des concerts (y compris en russe) est disponible sur le site Web de la cathédrale. Un billet de concert ne peut être acheté qu'au guichet de la cathédrale du Dôme.

Paroisse de la cathédrale

Les paroissiens de la cathédrale sont fiers que leur paroisse soit située dans un lieu aussi historique. La cathédrale du Dôme est l'une des plus belles et des plus grandes cathédrales du pays. Les offices divins ont lieu en letton tous les jours à 8 heures et le dimanche à 12 heures. Chaque premier dimanche à 17 heures, un service spécial est organisé spécialement pour les familles avec enfants. L'horaire actuel des services est toujours disponible sur le site officiel de la cathédrale. La chapelle pour les prières est ouverte à tous pendant le travail de la cathédrale, l'entrée est libre.

Comment s'y rendre

La cathédrale du Dôme est située en plein centre de Riga, il ne sera donc pas difficile de s'y rendre. Depuis les transports en commun, l'arrêt Grcinieku iela se trouve à proximité de la cathédrale. Des trams des lignes 1, 2, 5, 10 et des bus n ° 9, 22, 27, 322 sont également disponibles. Baltic Taxi.

Dôme cathédrale sur google-panorama extérieur

Dôme cathédrale sur google-panorama de l'intérieur

Pin
Send
Share
Send