Voyage

Beer Sheva - une ville d'Israël au milieu du désert

Pin
Send
Share
Send


Le site contient les attractions de Beer Sheva - photos, descriptions et conseils de voyage. La liste est basée sur des guides populaires et est présentée par type, nom et classement. Vous trouverez ici les réponses aux questions suivantes: que voir à Beer Sheva, où aller et où sont les lieux populaires et intéressants de Beer Sheva.

Chute de Banias

La cascade Banias est située non loin de la réserve du même nom en direction de Kiryat Shmona.

C'est l'une des cascades les plus belles et les plus puissantes d'Israël. Vous pouvez descendre les marches qui mènent à la cascade, où des bancs se trouvent à une certaine distance les uns des autres pour permettre aux voyageurs de se reposer. En descendant, vous pouvez entendre le bruit d'une cascade et voir beaucoup de lézards se précipiter sur des pierres.

En fait, la chute Banias n'est pas une chute, mais deux! Le droit est grand et le gauche est beaucoup plus petit. Les branches des arbres cachent une partie de la cascade, mais la vue n'en devient pas moins ravissante. Près de la cascade, il y a une terrasse d'observation d'où vous pouvez prendre des photos de la cascade comme souvenir.

Teyman Airport

Non loin de la petite ville israélienne de Beer Sheva se trouve l'aéroport du même nom, également appelé aéroport de Teyman. L'aéroport n'est pas utilisé pour recevoir d'innombrables flux de touristes, il n'a ni terminal ni infrastructure.

L’aéroport de Teyman intéressera en premier lieu les amateurs de sports extrêmes - le parachutisme, ainsi que ceux qui souhaitent suivre des cours de voltige. L'aéroport est géré par une organisation appelée SkyKef. Son propriétaire est le capitaine Eli Peretz, qui travaille à l'aéroport depuis 25 ans.

Quelles curiosités de Beer Sheva avez-vous aimé? A côté de la zone photo, il y a des icônes en cliquant sur lesquelles vous pouvez évaluer tel ou tel endroit.

Tel Beer Sheva

Sur la colline de Tel-Sheva, située à 15 kilomètres de la ville de Beer Sheva, dans un endroit extrêmement propice à la construction de la forteresse, les ruines de l'ancienne ville de Tel-Beer-Sheva ont été découvertes. Les découvertes archéologiques confirment l'existence d'une ville sur la route des caravanes de la Palestine à l'Arabie dès 4 millénaires av. En hébreu, Beer Sheva est traduit par «sept puits» ou «puits de serment». La Bible dit qu'Abraham et Isaac, chacun à son époque, ont creusé un puits ici et sacrifié sept moutons en signe de serment d'allégeance au roi Abimélec.

Au cours des fouilles, 15 couches archéologiques ont été découvertes. Les structures hydrauliques soigneusement préparées sont particulièrement intéressantes, ce qui vous permet d’apprécier le talent exceptionnel et les connaissances techniques de leurs créateurs. Le centre de ce système était un impressionnant fossé rectangulaire de 15 mètres de profondeur, carrelé de l'intérieur. Lors du déversement de la rivière Khavron, l'eau a coulé dans le fossé dans un puits de 70 mètres, qui a servi de réservoir à la ville.

Sur la colline de Tell Sheva, les ruines d'une forteresse romaine, d'un temple païen et d'un palais du règne du roi Hérode ont été découverts. Une ville israélienne du 8ème siècle avant JC a été choisie pour la restauration. Elle était entourée d'un double mur avec des niches, érigées sur une pente raide et glissante, ce qui rendait difficile de prendre d'assaut la ville. La ville était dirigée par la porte de la grande ville, qui ouvrait l'entrée de la place centrale de la ville. Beaucoup de rues radiales ont divergé du centre. Sur la place se trouvait une résidence de deux étages du souverain. Dans le nord de la ville, une structure étonnante a été découverte à cette époque: une pompe à eau, la plus ancienne de toutes les pompes à eau trouvées en Israël.

En mode photo, les vues de Beer Sheva ne sont visibles qu'à partir de photographies.

Musée de l'armée de l'air israélienne

Dans le sud du pays, à côté de la base aérienne de Khatserim, se trouve le plus grand et universellement reconnu, l'un des meilleurs musées de l'aviation au monde.

Vous trouverez tout ce que vous vouliez savoir sur la technologie de vol ici au Musée de l’aviation israélienne. Une vaste collection d'avions et d'hélicoptères militaires, ainsi que des exemples de l'aviation civile du pays révèlent de manière exhaustive le sujet. Outre les divers aéronefs qui faisaient partie de l'arsenal de l'armée de l'air israélienne au fil des ans, l'artillerie anti-aérienne et la technologie des roquettes capturées par l'ennemi, des fragments d'avions tombés au sol et d'autres objets intéressants figurent parmi les objets exposés.

Le musée a été créé à l'initiative du colonel Yaakov Turner, commandant de la base aérienne de Khatserim, avec le soutien du major général David Ivry, commandant de l'armée de l'air israélienne en 1977. Au début, il faisait partie de la base aérienne et était fermé au public.

Il a été ouvert au grand public en juin 1991. Maintenant, il est ouvert pour des visites gratuites tous les jours, sauf le samedi, de 08h00 à 17h00 (le jeudi, le musée est ouvert jusqu'à 13h00).

Stade Arthur Wazermil

Beer Sheva, qui signifie «puits de sept» ou «serment de serment», est une ville située dans le sud d'Israël, centre administratif du pays. Il existe un tribunal de district, un théâtre municipal, des antennes régionales de divers services gouvernementaux et, bien sûr, un stade.

Le stade de football de la ville de Beer Sheva s'appelle "Arthur Wazermil", c'est le plus grand stade d'Israël. Il a 80597 lits. Le stade a été construit en 1960. Et en 2001, le stade a été reconstruit et révisé. Environ 50 millions de dollars américains ont été consacrés à la réparation d'un terrain doté de pistes de course, d'installations auxiliaires d'entraînement et de vêtements de rechange pour les équipes.

Au stade Arthur Wazermil, deux clubs de football israéliens populaires entraînent et dirigent leurs compétitions: Hopoel et Maccabi. Les deux clubs sont locaux et le stade est donc toujours rempli d’amateurs lorsque ces équipes jouent.

Colline de Beer Sheva

Tel Beer Sheva est une colline biblique située près de la ville de Beer Sheva. À la suite de fouilles scientifiques, il a été découvert que la première colonie est apparue ici au 4ème siècle avant JC, après laquelle, après plusieurs millénaires, Tel Beer Sheva est restée dans un état abandonné jusqu’au 11ème siècle avant notre ère, où les peuples anciens se sont installés de nouveau.

La superficie de la colline est d'environ 4 hectares. Ici se trouvait l'ancienne ville du même nom -

symétrique, divisée en trois rues ordonnées et fortifiée avec des murs puissants. La particularité était que tous les bâtiments du mur des maisons étaient attachés au mur de protection et que toutes les rues donnaient sur la place centrale.

Les principaux bâtiments de la ville étaient des dépôts, d’une superficie de 600 mètres carrés, et le palais royal, composé de trois longues salles avec de nombreuses salles. Aujourd’hui, à la suite de fouilles, environ 60% de la colline a été étudiée et la plupart des bâtiments de différents siècles sont déjà visibles, et l’UNESCO a inclus Tel Beer Sheva sur la liste des sites du patrimoine mondial.

David Mudrick Musée de la gloire militaire

Le Musée de la gloire militaire David Mudrik est situé dans la ville de Dimon en Israël. Le musée a rassemblé des documents et des documents sur les Juifs qui ont participé à la Grande Guerre patriotique.

Les expositions de musée racontent la vie de la population locale pendant les années de guerre et les événements des années passées. La plupart des objets exposés dans le musée sont fournis par des vétérans de la Grande Guerre patriotique. Cela vous permet de décrire plus clairement et de manière plus fiable les événements de ces années.

Dans l'une des sections du musée, vous pourrez vous familiariser avec l'histoire du mouvement partisan en Ukraine et du mouvement partisan juif. David Mudrik, en l'honneur duquel le musée est nommé, était le chef du mouvement partisan juif.

Musée de la culture bédouine d'Albadia

Albadia est un musée qui parle de la culture bédouine. Dans cet endroit, vous pourrez vous familiariser avec cette culture exotique de différentes manières: conférences, vidéos, histoires et films. Des festivals culturels bédouins, des rencontres avec des écrivains et des cérémonies de mariage bédouines y sont également organisés en permanence. Vous y servirez du thé et du café bédouins authentiques, ainsi que de la nourriture.

Le Centre du patrimoine bédouin est situé à Rahat, la plus grande colonie bédouine. Le directeur du musée est Salem Abu Siam.

Le musée est visité par de nombreux groupes organisés d’écoles israéliennes, d’armées, de groupes touristiques, ainsi que par des particuliers. Pour visiter le musée, vous devez d'abord vous mettre d'accord avec le personnel du musée en le téléphonant.

Musée "Le puits d'Abraham"

Il est situé dans l'ancienne ville de Beer Sheva, à l'intersection de Derech Hevron et de HaAyin Lamed. Il y a une légende selon laquelle le puits a été creusé par l'ancêtre Abraham.

Son diamètre est de 3,5 mètres et sa profondeur de 13,5 mètres. En partie, le puits est bordé de pierres datant des IVe et VIIe siècles (époque byzantine). À partir de cet ancien puits, Abraham a d'abord abreuvé ses troupeaux, puis son fils et de nombreuses générations vivant à Beer Sheva. On pense qu'Abraham a conclu un accord avec le roi de Gera, Abimelech, après avoir sacrifié sept moutons. Cela a été fait afin de montrer sa loyauté envers le roi. Isaac, le fils d'Abraham, après la mort de son père, a également scellé son alliance avec le souverain de Gérara.

Sur le site du puits, il existe actuellement un musée consacré à l'histoire de la ville de Beer Sheva, de la période des patriarches à notre époque. Le nom de la ville de Beer-Sheva et le puits d'Abraham ont plus d'une traduction. "Be'er" est un "puits" de l'hébreu, et "sheva" est un "serment" ou "sept". Si vous mettez les mots en une phrase, il s'avère: "puits du serment", "sept puits" ou "puits de sept".

Un autre puits antique a été creusé près du puits d’Abraham, mais il remonte à une époque ultérieure.

Musée du Néguev

Le musée du Néguev, situé dans la ville de Beer Sheva, est composé de quatre salles d’expositions temporaires.

Le musée est situé dans la célèbre "Maison du Gouverneur" construite en 1906. La façade de la maison est décorée de quatre arcs de lancette. Pendant la Première Guerre mondiale, c'était la résidence d'officiers britanniques. En 1938, une école pour filles bédouines s'est installée dans le bâtiment.

Après la fondation de la ville, le bâtiment servit de résidence à la municipalité. Dans les années soixante-dix, le département des arts du musée archéologique était situé ici.

En 1998, le bâtiment a été déclaré d'urgence et, de 2002 à 2004, il a subi une refonte majeure, à la suite de laquelle de nouveaux halls d'exposition ont été créés. L'espace intérieur a été spécialement préparé pour la mise en place des expositions, un ascenseur a été construit et une façade en verre a été érigé.

Le musée accueille en permanence des expositions qui se remplacent. Les sujets varient. Vous trouverez ici des expositions de jeunes artistes et de maîtres reconnus de leur métier.

Musée Mitzpe Revivim

Le musée Mitzpe Revivim est situé dans le kibboutz Revivim à 25 km de Beer Sheva et raconte l’histoire des colonies juives du Negev de 1943 à 1948.

Le kibboutz Revivim a joué un rôle important dans la guerre d'indépendance d'Israël. Le kibboutz a été assiégé par les Égyptiens, mais les colons ont réussi à gagner une bataille difficile et à défendre leur localité.

En visitant le musée, vous pourrez explorer les tranchées, les positions de combat et les bunkers. Le musée a organisé une exposition d'articles ménagers qui a accompagné les habitants lors des jours difficiles de la guerre.

L'exposition comprend également la visualisation des salles à manger communes, des douches et des salons. Vous pouvez passer par le dépôt d'armes où sont entreposées les armes de cette époque, de vieux outils agricoles et de tracteurs.

Musée Bédouin de la Culture

Le Musée de la culture bédouine est un grand musée ethnique consacré à la culture des peuples nomades du Moyen-Orient. Le musée est situé à 20 kilomètres de la ville de Beer Sheva, en Israël.

Le Musée de la culture bédouine a été fondé en 1985 et fait maintenant partie du complexe du musée Joe Alon Center. Le musée a pour objectif de préserver le patrimoine culturel des Bédouins, dont les traditions sont progressivement détruites par la civilisation moderne. Le musée présente une riche collection d'objets divers: armes traditionnelles et objets de la maison des nomades, vêtements et objets religieux divers. Toutes les expositions sont décorées avec beaucoup d'imagination et sont très colorées. L'examen de la collection du musée est accompagné d'une conférence informative.

Le musée dispose également d'un petit café où vous pourrez prendre une collation après la visite et goûter à la cuisine bédouine traditionnelle - une variété de gâteaux et d'autres collations.

En général, le Musée de la culture bédouine laisse une impression favorable: il est très intéressant à l’intérieur et toute personne intéressée par la culture bédouine passera beaucoup de temps ici à examiner les artefacts antiques des tribus nomades.

Les attractions les plus populaires dans Beer-Sheva avec des descriptions et des photographies pour tous les goûts. Choisissez les meilleurs endroits pour visiter les lieux célèbres de Beer Sheva sur notre site Web.

Informations générales sur la ville de Beer Sheva en Israël

Beer Sheva est une ville avec une histoire de plus de 3,5 millénaires. À cet endroit, Abraham a creusé un puits pour abreuver les troupeaux. Ici, il a passé un accord avec le roi et a sacrifié sept moutons. C’est pourquoi le nom de la ville en traduction signifie "Puits des sept" ou "Puits du serment".

La capitale du Néguev est située près de la frontière sud de la Judée, à un peu plus de 80 km de Jérusalem et à Tel-Aviv - 114 km. Surface - 117,5 km ². Beer Sheva est la plus grande ville du sud d'Israël et la quatrième du pays. La colonie est mentionnée à maintes reprises dans la Bible, bien que la ville ne soit pas devenue moderne avant 1900. Les touristes qui pensent qu'il n'y a rien d'intéressant à part le désert se trompent. Un voyage à Beer Sheva changera radicalement votre impression de cette ville israélienne, qui ressemble à une mégapole américaine.

Un fait intéressant! La ville de Beer Sheva en Israël est la seule colonie du Moyen-Orient où la place a été baptisée du nom du créateur de la Turquie, Mustafa Kemal Ataturk.

La colonie moderne a été fondée en 1900. Beer Sheva est le nom d'une ancienne colonie, qui était auparavant située sur le site de la ville. En trois ans, 38 maisons ont été construites ici, et la population était de 300 personnes. La construction a continué - une mosquée est apparue, la maison du gouverneur, une voie ferrée reliant la ville à Jérusalem a été construite à Bee Sheva. Ainsi, déjà au début du 20ème siècle, un grand centre industriel est apparu sur la carte d'Israël. Aujourd'hui, environ 205 000 personnes vivent ici.

Le climat à Beer Sheva est caractéristique de la zone de steppe: il fait chaud en été et il ne pleut pas. Les précipitations ne surviennent qu'en hiver, la plupart en janvier. Il y a des tempêtes de sable la nuit et des brouillards le matin. En été, la température de l'air atteint + 33 ° C (la nuit, + 18 ° C) et en hiver, elle tombe à + 19 ° C (la nuit - + 8 ° C). En raison de la faible humidité de l'air, la chaleur est plus facilement tolérée que dans les villes côtières.

Excursion historique

Auparavant, un centre commercial et religieux assez important de Canaan était situé sur le site de Beer Sheva. À différentes années, la colonie était dirigée par les Romains, les Byzantins, les Turcs et les Britanniques. Malheureusement, le nouveau gouvernement a impitoyablement détruit toute trace des prédécesseurs se trouvant dans la ville. C'est pourquoi l'histoire de Beer Sheva en Israël est restée principalement sur les pages de manuels d'histoire.

Au 19ème siècle, après les destructions causées par les Arabes, il ne restait que des ruines et un désert brûlé sur le site de la colonie. Les Ottomans ont redonné vie à la ville, tandis que le plan reposait sur un damier clair: les avenues et les rues étaient strictement perpendiculaires. Pendant le règne de l'empire ottoman, d'importants objets religieux et sociaux apparurent sur la ville: un chemin de fer, une mosquée, des écoles, la maison du gouverneur. Cependant, le rythme accéléré des travaux de construction n’a pas empêché les Britanniques d’attaquer la ville, chassant les Turcs de son territoire. C'est arrivé en 1917.

Beer Sheva est une ville verte, spacieuse et lumineuse, que les habitants appellent une ville universitaire, puisque l’Université Ben-Gourion est située ici. L’apparence du village est différente des colonies israéliennes typiques - vous ne trouverez pas de pont typique d’Israël, mais il existe de nombreux restaurants de qualité dans les vieux quartiers.

Université Ben Gourion

Un fait intéressant! Le deuxième plus grand hôpital de Soroka a été construit à Beer Sheva, et la partie historique de la ville, ainsi que le parc national, sont classés au patrimoine mondial.

Attractions à Beer Sheva

L’histoire séculaire de la colonie israélienne a laissé un riche patrimoine culturel et religieux et, bien entendu, de nombreuses attractions. Cependant, Beer Sheva prétend aujourd'hui être un établissement de haute technologie.

C'est un plaisir pour les voyageurs de se promener dans les vieux quartiers, les clients ne manqueront pas de passer par la rue Derech Hebron, où la source biblique a été préservée. Tout près se trouve le musée Abraham Well, ici, grâce à la technologie informatique, des animations illustrent le développement de Beer Sheva. La plupart des attractions sont concentrées dans les quartiers historiques. Les enfants sont heureux de visiter le musée thématique, ils présentent ici l’histoire du développement de la communication ferroviaire, ainsi que le zoo de la ville. Depuis plus d'un siècle, la population urbaine s'est installée dans le bazar bédouin, et présente des produits exotiques - tapis, produits en cuivre, friandises orientales, épices, narguilés.

Il existe de nombreux espaces verts à Beer Sheva. Dans le parc industriel, il y a une usine de tissage. À 5 km de la ville se trouve un parc national où les ruines d'une ancienne colonie datant du 11ème siècle avant JC ont été préservées. Il existe un musée de l'aviation en Israël. Le parc Nahal Be'er Sheva, situé dans la forêt, vous invite à vous cacher de la chaleur étouffante. Dans la zone du parc de 8 km de long, des sentiers touristiques, des terrains de jeux, des aires de pique-nique sont organisés.

Un fait intéressant! La ville de Beer Sheva n'a pas d'accès à la mer, mais les autorités ont réussi à pallier cette lacune: une immense fontaine de 5 km de long a été installée dans le parc municipal et une plage aménagée à proximité.

Pour les amateurs d'activités en plein air, le complexe sportif "Kunhiya" est équipé d'un espace pour la planche à roulettes.

En 1929, Aref el-Aref occupa le poste de gouverneur et construisit une maison en face de sa propre résidence. Colonnes pour le bâtiment apporté de Jérusalem. Il y a une fontaine dans la cour. Aujourd'hui, le bâtiment est occupé par l'entreprise de construction, qui a effectué la reconstruction du bâtiment. La villa était radicalement différente de la plupart des maisons de la ville, construites en grès jaune.

Bon à savoir! Aref al-Aref est un historien arabe, homme politique, personnage public connu, journaliste et officier de l'armée turque. Pendant la guerre, il passa trois ans en captivité russe.

Situé à côté de la base aérienne Hazerim, il est considéré comme le meilleur musée de l'aviation, non seulement en Israël, mais aussi dans le monde. La collection comprend des avions, des hélicoptères de différentes époques, l'aviation civile. Il y a de l'artillerie anti-aérienne, des systèmes de missiles, des éléments d'avions abattus et des systèmes de défense aérienne. La collection comprend des modèles d'avions modernes, des véhicules antiques ayant participé à des événements historiques. Parmi les technologies, il existe de nombreux exemplaires de la période de la seconde guerre mondiale. Une exposition est consacrée à l’aviation soviétique.

Photo: Beer Sheva, Israël.

Il est à noter que la base militaire a été construite par les résidents locaux, pas par les Britanniques. En 1966, la première académie de vol est ouverte sur son territoire. Le complexe du musée a été fondé en 1977, mais l’attraction n’a été ouverte aux visiteurs qu’en 1991.

Un fait intéressant! Le fondateur du complexe - le commandant de la base aérienne militaire Yaakov Turner - a pu réaliser l’idée du général major David Ivri.

  • des films historiques sont présentés aux touristes, la salle de visionnage est aménagée dans la cabine d’un Boeing,
  • Vous pouvez visiter l’exposition tous les jours sauf le samedi de 8h00 à 17h00 le vendredi - cela fonctionne selon le calendrier réduit - jusqu’à 13h00,
  • prix du billet: adulte - 30 shekels, enfants - 20 shekels,
  • Vous pouvez vous rendre aux sites touristiques en bus - n ° 31, départ toutes les heures, ainsi qu'en train, voir les horaires sur le site officiel du chemin de fer,
  • Infrastructure: boutique de cadeaux, café, espace de détente, terrains de jeux, parc.

L'attraction comprend quatre petites salles où sont organisées des expositions temporaires. Le bâtiment a été construit en 1906 et fait partie d'un complexe de bâtiments gouvernementaux.

Le musée est situé dans un bâtiment de deux étages. La façade de celle-ci est décorée d'arcades voûtées. L'intérieur est pleinement compatible avec le statut de la maison du gouverneur. Pendant la Première Guerre mondiale, des officiers de l'armée britannique ont vécu ici. En 1938, une école pour filles était située ici. Au milieu du XXe siècle, le bâtiment abritait la municipalité locale. Deux décennies plus tard, la résidence du gouverneur a commencé à être utilisée comme une branche artistique du musée archéologique.

Bon à savoir! En 1998, le bâtiment a été déclaré endommagé. La reconstruction a été réalisée de 2002 à 2004.

Une attraction moderne est deux galeries d’exposition où sont présentées des expositions temporaires. Ici, vous pouvez toujours voir les œuvres de célèbres et jeunes artistes israéliens - sculpteurs, artistes, photographes.

Le musée archéologique abrite également des objets découverts lors de fouilles près de Beer Sheva. L'exposition détaille l'histoire de la colonisation de la ville en Israël, du stade hellénique à nos jours.

Un fait intéressant! Une exposition séparée est consacrée aux traditions du judaïsme et à la culture juive. Le musée possède une vaste bibliothèque, alors les étudiants viennent souvent ici.

  • adresse: rue Ha-Atzmut, 60,
  • horaire de travail: lundi, mardi, jeudi - de 10h00 à 16h00, mercredi - de 12h00 à 19h00, vendredi et samedi - de 10h00 à 14h00,
  • prix du billet - adulte - 15 shekels, enfants - 10 shekels,
  • Vous pouvez vous rendre aux sites touristiques par le bus numéro 3 ou 13, ainsi que par le train.

Le cimetière a enterré des soldats morts pendant la Première Guerre mondiale, qui ont défendu les approches de Jérusalem de l'attaque de l'Empire ottoman. Le cimetière est organisé selon le principe britannique - devant Dieu, tous sont égaux. Ici, officiers et soldats, musulmans et juifs, protestants et catholiques sont enterrés au même rang. Il y a encore des tombes de soldats non identifiés dans le cimetière. Une grande partie des restes ont été transférés de Beersheba à Jérusalem.

Bon à savoir! L'attraction est située sur le mont Scopus, près de l'hôpital Hadassah et de l'université.

La tradition de signer des pierres tombales a vu le jour grâce à Fabian Weer, un volontaire de la Croix-Rouge britannique. Les autorités ont soutenu l'initiative du soldat et procédé à un recensement des personnes tuées au cours de la Première Guerre mondiale. Une commission d'État a été créée pour organiser des sépultures militaires.

Sur le territoire de l'attraction, un mémorial est établi en l'honneur des soldats morts en Égypte pendant la Première Guerre mondiale. Au total, 1241 personnes ont été enterrées dans le cimetière.

L'attraction à Beer Sheva en Israël est célèbre et populaire parmi les touristes. Les historiens viennent souvent ici. Dix couches archéologiques ont été découvertes dans cette partie d'Israël et la plus ancienne installation de pompage d'eau a été découverte. En passant, grâce aux fouilles, les experts ont déterminé que déjà à l'époque biblique, les gens avaient des connaissances en ingénierie et les mettaient en pratique.

Tous les objets détectés sont reconstruits. Dans la majeure partie de l'ancienne colonie, des bâtiments résidentiels étaient situés, le marché était aux portes de la ville et les rues en étaient divergentes. Le bâtiment principal de la ville était un grenier. Ce qui est unique, c'est que des traces de grain y ont été trouvées. Le plus grand bâtiment de l'ancienne Beersheba est le château du souverain.

Un fait intéressant! Au cours de travaux archéologiques sur le territoire de la colonie en Israël, un autel à cornes a été découvert. La Bible indique que les cornes sont sacrées - si vous les touchez, une personne acquiert l'immunité.

  • Vous pouvez accéder aux sites touristiques le long de l’autoroute Beer Sheva, suivre l’intersection Shoket située au sud des villages bédouins (à 10 minutes de Beer Sheva),
  • horaire de travail: d'avril à septembre - de 8h00 à 17h00, d'octobre à mars - de 18h00 à 16h00,
  • Prix ​​du billet: adulte - 14 shekels, enfants - 7 shekels.

Où loger et le coût de la nourriture

Service Booking offre 20 options d'hébergement pour les touristes. L'option la plus économique - 55 $ - appartement de deux chambres à coucher. Un studio double classique dans un hôtel 3 étoiles coûtera à partir de 147 $, et pour une chambre améliorée, vous devrez payer 184 $.

En ce qui concerne la nutrition, il n’ya aucun problème à Beer Sheva. Il y a de nombreux cafés et restaurants, vous pouvez également manger un morceau dans les restaurants McDonald's. Les tarifs varient de 12,50 $ pour un déjeuner chez McDonald's à 54 $ pour un dîner moyen dans un restaurant pour deux.

Comment se rendre à Beer Sheva

L'aéroport le plus proche de la ville est Ben Gurion, situé à Tel Aviv. On peut y arriver en train. La route prend environ 2 heures, le tarif est de 27 shekels. Les trains partent directement du terminal de l'aéroport et suivent l'arrêt Haganah à Tel-Aviv. Ici, vous devrez changer de train pour le prochain train à destination de Beersheba. Il y a aussi des vols au départ de Haïfa et Netanya.

Bus de Tel-Aviv à Beer Sheva:

  • N ° 380 (suit du terminal d'Arlozorov),
  • N ° 370 (au départ de la gare routière).

Le coût des billets est de 17 shekels, la fréquence des vols est de 30 minutes.

Important! Vendredi, les transports en commun ne vont pas après 15h00. Vous ne pouvez quitter Tel Aviv que jusqu'à 14h00. Le seul moyen de se rendre à Beer Sheva est de prendre un taxi ou un transfert.

Vidéo: promenade dans la ville de Beer Sheva.

Auteur: Julia Matyukhina

Mise à jour le: 17 mars 2019 La réserve naturelle d'Ein Gedi est très populaire en Israël et est connue pour ...

Holon (Israël), par son existence, réfute complètement l'affirmation selon laquelle rien ne se construit sur le sable ...

Mise à jour le: 25 avr. 2019 Bien que de la ville de Petah Tikva (Israël) aux plages de la Méditerranée ...

Mis à jour le: 20 févr. 2019 Bat Yam (Israël) - une station balnéaire du centre du pays,…

Comment s'y rendre

L'aéroport le plus proche est Ben Gurion, situé à Tel Aviv.

Les trains en provenance de Tel-Aviv (environ 26 heures ½, départ toutes les heures), sont desservis par Haïfa, Netanya et Nahariya et se rendent à Beer Sheva.

En bus: le bus n ° 380 relie Tel Aviv au départ du terminal Arlozorov et le n ° 370 au départ de la gare routière centrale. Le trajet dure une heure et demie, tarif à partir de 14h, départ toutes les demi-heures.

Les bus de Jérusalem quittent la gare centrale toutes les demi-heures: le numéro 470 prend 1,5 heure (32), le numéro 446 - 1 heure 50 minutes (32).

Vous pouvez vous rendre à Eilat par le bus numéro 397, qui part toutes les heures. Durée du trajet 3 heures, tarif 55.

Des bus pour Dimon (, 10, 30 minutes) et Arad (15, 45 minutes).

Pin
Send
Share
Send